federation nationale peche

Fédération de pêche : Une étude sur les poissons déversés par les associations

Cela fait plus d’un mois que la Fédération de pêche procède au marquage des sandres, brochets et carnassiers réintroduits par les associations de pêche. L’objectif de cette opération est de collecter des données.

Ce début de décembre est très calme à Boire des Carrés. Pour cause, la Fédération départementale de pêche et plusieurs pêcheurs attendent la livraison d’un pisciculteur de Montcombroux-les-Mines. Quand celui-ci arrive, il emmène une centaine de kilos de brochets qui sont prêts à être pêchés. Le kilo se vend autour de 10 euros. C’est un important investissement pour l’association des pêcheurs à Saint-Germain-des-Fossés afin de satisfaire les 900 cartes de pêche.

 

Comprendre le comportement des poissons

Cette année, la fédération compte réaliser un marquage des poissons pour collecter des données. Le but est d’avoir des informations, de connaître le niveau de capture et de comprendre le déplacement des poissons quand ils sont relâchés en milieu ouvert.

Sur Boire des Carrés, les carnassiers n’iront pas ailleurs. Ils seront déversés dans ce plan d’eau classifié espace naturel. Cette opération s’effectue en collaboration avec plusieurs associations de pêche. Et les pêcheurs doivent alerter ces associations lorsqu’ils font une prise.

Se déroulant dans la boire, le marquage a déjà été réalisé dans plusieurs secteurs de l’Allier, de la Sioule et dans d’autres plans d’eau à proximité. Lors de cette étude, les brochets sont pesés et mesurés au préalable. Les spécialistes notent aussi leur sexe avant de les baguer avec des marques, appelées spaghetti jaune, sur leur nageoire dorsale.

 

L’opération de marquage

Après la livraison des 100 kg de poissons (autour de 70 individus), chaque poisson est répertorié (taille, poids et sexe). Les poissons reçoivent un marquage avec spaghetti jaune sous anesthésie. Quand les effets de l’anesthésie disparaissent, ils sont déversés dans le plan d’eau.

Lorsque les pêcheurs capturent un poisson marqué, ils doivent aviser la fédération de pêche. Dans ce cas, ils fournissent le lieu et la date de la prise, le poids et la taille du poisson, la technique de pêche utilisée, le numéro d’identification et la remise à l’eau sans retrait des marques.